Historique & Mission

MISSION

La fondation de l’Atelier d’histoire repose sur les motivations suivantes :

Utiliser tout moyen ou type d’animation pour : favoriser l’échange de connaissances et d’idées dans le domaine de l’histoire urbaine au sein des collectivités de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, tout en ayant le souci des populations scolaires de toutes les régions.

Sensible au fait que les musées ne sont pas les seuls dépositaires de notre mémoire collective et qu’une large frange de notre patrimoine est pour ainsi dire dans la rue, l’Atelier d’histoire d’Hochelaga-Maisonneuve propose une approche complémentaire qui vise à restituer l’histoire et le patrimoine bâti à son milieu. 

Extrait de la déclaration de principe de l’Atelier d’histoire Hochelaga-Maisonneuve. CAP AUX DIAMANTS, No 50, été 1997, p.46.

OBJECTIFS

  • Développer au sein du milieu scolaire en particulier, des partenariats pour donner aux élèves un accès privilégié à l’histoire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, par des activités pédagogiques imaginatives et adaptées aux programmes d’enseignement du primaire et du secondaire et à la réalité de l’enseignement au quotidien;
  • Mettre sur pied un centre d’archives couvrant tout le territoire de l’Est de Montréal, pour combler une importante lacune dans la préservation et l’accès au patrimoine archivistique de ce territoire;
  • Développer des partenariats avec les organismes communautaires du quartier et participer dans la mesure de ses ressources humaines et matérielles, à toute initiative qui met en valeur l’histoire et le patrimoine de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

PRIX ET DISTINCTIONS

Prix Orange, Restauration du patrimoine, 1996, de la ville de Montréal pour la participation de l’Atelier à la restauration des orgues de l’église TSNJ.

Prix Léonidas Bélanger, 1998, remis par la Fédération des sociétés d’histoire du Québec pour la rédaction de trois publications sur le patrimoine religieux du quartier.

Prix d’excellence Réno-Dépôt, 2000, remis par L’opération patrimoine architectural de Montréal, attribué à une personne ou un groupe ayant démontré son désir d’œuvrer à la préservation du patrimoine dans l’intérêt commun.

Prix Léonidas Bélanger, 2012, remis par la Fédération des sociétés d’histoire du Québec pour la réalisation de l’exposition « l’École d’antan, 1860-1960 » en 2012.

        Vidéo: Rencontres avec trois des 23 récipiendaires du Prix d’excellence de l’OPAM (dont l’Atelier d’histoire) qui, dans l’ensemble de leur carrière, ont contribué à faire connaître et à conserver le patrimoine montréalais ainsi qu’à sensibiliser la population à cet enjeu.

 

HISTORIQUE DE L’ATELIER

1978

Naissance de l’atelier d’histoire.

1979

Confection et expérimentations d’outils pédagogiques dans des écoles.

Diffusion d’une des premières séries d’émission sur l’histoire du quartier à la radio communautaire.

Avec la collaboration de son éditeur d’alors, Laurent Blanchard, le journal « Les Nouvelles de l’Est «  met à la disposition de l’Atelier l’espace nécessaire pour publier en rafale tous les articles et les publications dont il désire la diffusion.

1980

Publications « L’histoire du logement ouvrier à Hochelaga-Maisonneuve » et « L’industrialisation à Hochelaga-Maisonneuve ». Le lancement a lieu conjointement avec le livre de Paul-André Linteau, « Maisonneuve ou Comment des promoteurs fabriquent une ville ».

Série d’enregistrements audio avec des aînés du quartier permettant d’enrichir l’audiothèque du centre de documentation.

Confection d’un document pédagogique pour les élèves du primaire en collaboration avec des enseignant(e)s.

1981

Etude sur la réalisation d’un Centre d’interprétation sur le développement Industriel et urbain (CIDIU) suite à la fermeture de l’ancienne caserne de police et de pompier # 1, située à l’angle Letourneux et Notre-dame.

 1982

Réalisation d’une maquette interactive du quartier de 12 pieds par 14 pieds  (échelle de 1 :900), accompagnée d’un spectacle Son et lumière de 25 minutes. Le coût total estimé de l’ensemble de ce projet est de l’ordre de 100,000$.

Publication d’un herbier avec une brochure sur la flore urbaine (Fleur de macadam).

Collaboration à l’édification d’un parc public orné d’une sculpture de l’artiste Jean-Pierre Moreau, rue Notre-Dame en face de la caserne.

1983

Participation active aux festivités du centenaire en organisant de nombreuses activités éducatives dans le quartier.

Comité organisateur regroupant des intervenants autour du projet de restauration du premier clavier des grands orgues de l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus.

Film d’animation »Le fantôme de la caserne » en 16 mm réalisé sur la caserne en s’inspirant d’une légende urbaine locale.

1984

Publication d’une étude socio-économique du quartier réalisée à partir des statistiques fédérales de 1981.

Publication « De fil en aiguille », brochure sur le quotidien des familles ouvrières travaillant à la filature Hudon en 1880.

Publication d’un document de synthèse sur la période 1920-1980.

Mise à jour et inventaire des témoignages oraux « Histoire de vie ».

1985

Implication à la table de concertation Jeunesse dans le quartier.

Visites guidées du quartier en tramway pour les fêtes de la St-Jean.

1986

Cours de généalogie et animations de cafés-rencontres avec des citoyens du quartier organisés en collaboration avec le Pavillon d’Education Communautaire (PEC).

Publication sur l’histoire des coopératives d’habitations dans le quartier en collaboration avec le service à l’habitation Hochelaga-Maisonneuve.

 1987

Une place publique devant l’ancien marché a été nommé Place Gennevilliers pour souligner le jumelage avec le quartier Maisonneuve.

Exposition de photographies exportée à Gennevilliers en France.

Exposition sur les vêtements féminins, « De la crise à l’après-guerre »,  présentée à la salle Ernest Cormier des archives nationales.

Expansion du centre de documentation avec l’acquisition du Fond d’archives du journal « Les Nouvelles de l’Est », don du propriétaire Laurent Blanchard.

 1988

Monographie sur l’histoire de la paroisse Très-Saint-Nom-de-Jésus  en collaboration avec le comité des fêtes du centenaire de la paroisse.

Concours de photos sur le thème « Omniprésence de la tour du stade olympique ». Plus de deux cents photographies exposées.

Réalisation d’un rallye historique avec les enfants du quartier.

Exposition de photographies des commerçants exposées du mois de mai à août dans les vitrines des commerces de la rue Ontario.

Jeu de société « Je travaille à l’usine »pour découvrir la vie quotidienne des enfants de 12 à 14 ans travaillant à la filature du coton Hudon vers 1880. 

Publication « Guide Passeport pour Hochelaga-Maisonneuve. »

Vidéo de 25 minutes « Passeport pour Hochelaga-Maisonneuve. »

 1990

Intégration du patrimoine du quartier dans une démarche touristique par le président de l’atelier d’histoire.

Exposition « Perspective historique de l’urbanisation », présentée au Centre culturel et sportif de l’est (Marché Maisonneuve).

Projet d’enregistrement de témoignages des aînés« Parlez-moi d’hier. » 

1991

Exposition sur le transport urbain à Hochelaga-Maisonneuve au Pavillon d’Education Communautaire (PEC).

1992

Exposition de photographies réalisée avec l’organisme des femmes, la Marie-Debout.

Interventions dans le quartier en participant à la Table d’aménagement du quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Exposition « Revue mode » méritant un article dans le journal The Gazette.

Parrainage du projet conjoint sur le tourisme en collaboration avec la CDEST.

1993

Spectacle d’animation et maquette son et lumière « On l’appelait la Coton ».

Exposition « Images d’une ville Industrielle de photographies anciennes »  présentée à l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus en collaboration avec la fabrique.

1994

2e campagne de levée de fonds pour la restauration des orgues Casavant pour l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus.

 1996

Concert inaugural de l’orgue à l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus. Radio-Canada capte l’événement pour la diffusion aux Beaux Dimanches.

Exposition « Prendre son bain aux bains (1860-1960) » au Bain Maisonneuve méritant un reportage du Washington Post aux États-Unis.

Prix Orange restauration du patrimoine de la Ville de Montréal pour la participation de l’Atelier à la restauration des orgues de l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus.

 1997

Le Devoir du 28 avril annonce l’obtention de plus de 330,000$, provenant des gouvernements fédéral et provincial pour la poursuite de la restauration des orgues de l’église TSNJ.

La Maison de la culture de Maisonneuve et Tourisme Hochelaga-Maisonneuve, présente une exposition photo sur le maître verrier « Guido Nincheri, L’alchimiste du vitrail », à l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus.

1998

Exposition « Montréal en mouvement » présentée dans la tour du stade olympique.

Prix Léonidas Bélanger, remis par la Fédération des sociétés d’histoire du Québec pour la rédaction de trois publications sur le patrimoine religieux du quartier.

Sous l’initiative de l’AHHM, La Société du château Dufresne est créée pour définir la mission ultime et la mise en valeur du château Dufresne.

1999

Déménagement des archives et des collections au Château Dufresne.

L’atelier d’histoire programme l’ouverture des églises patrimoniales du quartier dans le cadres du projet Villes et Villages Art et Patrimoine (VVAP).

Rétrospective de l’œuvre de T.X.Renaud. (1860-1946) exposée au musée du Château Dufresne.

2000

Prix d’excellence Réno-Dépôt attribué à une personne ou un groupe ayant démontré son désir d’œuvrer à la préservation du patrimoine dans l’intérêt commun.

2001

Publication du premier tome de la série « Histoire des écoles » en collaboration avec la commission scolaire de Montréal.

Reconnaissance majeure de l’exposition Guido Nincheri dans le domaine de la muséologie et de l’histoire de l’art sacré avec 6 500 visiteurs.

2003

25ème anniversaire avec le thème « Hochelaga-Maisonneuve, un parcours, un héritage…25ans ».

2004

Mémoire sur le projet de Politique du patrimoine de la ville de Montréal.

 2005

Exposition et documentaire sur « Souvenirs d’hier, souvenir d’hiver » avec les ateliers d’histoire de la Longue-Pointe et de Pointe-aux-Trembles.

Documentaire « Pont tunnel Louis Hyppolite Lafontaine ».

 2006

Exposition « Du canal Lachine au Ville-Émard Blues Band », à la Maison de la culture Marie-Uguay.

2007

Etude de faisabilité sur le potentiel complexe muséal « Château Dufresne et studio Guido Nincheri ».

2008

Entente reconduite avec Roger Nincheri et la succession de la famille concernant les frais fixes du studio de Guido Nincheri jusqu’à l’acquisition par le musée Dufresne-Nincheri.

2009

Réalisation d’un comité de sauvegarde « Les fermetures d’églises dans Hochelaga-Maisonneuve, un patrimoine exceptionnel » par Carole Poirier, députée provinciale du comté.

 L’exemple de l’église Saint-Nom-de-Jésus devient un enjeu national.

Collaboration avec le Théâtre sans fil pour la création du personnage d’une ouvrière de la biscuiterie Viau.

Collaboration avec le Laboratoire d’histoire de l’UQAM pour l’exposition « Hochelaga-Maisonneuve en trois temps ; Les années citoyennes ».

2011

Visites de quartier en collaboration avec la Ville de Montréal.

Exposition virtuelle « Hochelaga-Maisonneuve en trois temps » sur le Réseau Canadien d’information sur le Patrimoine (RCIP).

Exposition et activités pédagogiques « L’école d’antan ». 

Inventaire patrimonial des églises Nativité d’Hochelaga et de Très Saint-Rédempteur.

Collaboration à la production du film documentaire « Le soleil se lève à l’est » de Paul Carvalho, Perceptions films.

2012

Publication « Le centenaire de la Caisse populaire Préfontaine-Hochelaga 1912-2012. Ouvert sur notre monde ».

Prix Léonidas Bélanger, remis par la Fédération des sociétés d’histoire du Québec pour la production de l’exposition « L’école d’antan, 1860-1960".

Conférence « Un fleuve, un port et son quartier » au musée du Château Dufresne.

Opération populaire d’aménagement qui a pour but d’intéresser les citoyens à l’aménagement de leur milieu de vie.

Formation des guides Vélopousse.

Développement du centre d’archives.

Dépliant sur l’histoire de la députation provinciale du comté depuis 1854.

Participation à l’Opération populaire d’aménagement qui a pour but d’intéresser les citoyens à l’aménagement de leur milieu de vie.

 2014

Conférence « Montréal fait son cinéma, un quartier type, Hochelaga-Maisonneuve » au musée du Château Dufresne.

Circuit pédestre « Le Mouvement du City Beautiful ».

Inventaire exhaustif du patrimoine architectural de l’ancienne ville de Maisonneuve en collaboration avec le département de géographie de l’UQAM.

Kiosque de présentation aux activités de la Promenade Hochelaga-Maisonneuve Place Valois.

Exposition « Hochelaga-Maisonneuve en trois temps, 3e temps, Les années citoyennes. »

Publication « Les 100 ans du marché Maisonneuve. »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s